Méthodes orthomoléculaires

scroll

Les méthodes orthomoléculaires (OM) s'appuient sur des connaissances accumulées au cours des 50 dernières années et s'inspirent des travaux du double Prix Nobel Linus Pauling. Parmi les substances produites par notre corps et qui sont indispensables à la santé et au bien-être général, on trouve des vitamines, sels minéraux, oligo-éléments et acides gras essentiels.

Normalement, une alimentation équilibrée nous fournit les micronutriments nécessaires en quantité suffisante. Par conséquent, les suppléments alimentaires ne doivent pas être considérés comme un substitut à une alimentation variée et équilibrée, mais comme un moyen de la compléter pour atteindre les besoins.

Apports actuels

La teneur en micronutriments de nos aliments diminue constamment, à cause des pluies acides, de la monoculture, etc. Certaines zones agricoles sont d'ores et déjà considérées comme des "déserts" en minéraux et oligo-éléments. La Styrie, en Autriche, en est un bon exemple : ses terres manquent d'iode, de sélénium et de magnésium, de sorte que ses habitants ont pris l'habitude de cuisiner avec du sel iodé. En outre, les préférences alimentaires, surtout chez les jeunes, ont énormément changé et se sont dégradées ; elles vont maintenant au fast-food et aux plats préparés.

Les centaines d'analyses du taux de vitamines, minéraux et oligo-éléments confiées aux laboratoires ces 10 dernières années confirment l'appauvrissement croissant de notre corps en micronutriments. Les résultats sont sans appel.

Supplémentation individuelle

Pour éviter les carences, nous avons avant tout besoin d'une alimentation équilibrée et préparée dans le respect des produits. Cela dit, les compléments alimentaires peuvent aider à atteindre les valeurs de consigne en vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés et acides gras essentiels. Le succès tient bien sûr à l'autodiscipline des individus, mais aussi à la qualité des suppléments alimentaires.

Qualité des suppléments

Il est important que les suppléments proviennent de substances pures, c'est-à-dire sans additifs tels qu'émulsifiants, liants, antiagglomérants (comme le stéarate de magnésium) et colorants artificiels. Ces additifs risquent de retarder ou de réduire la résorption des micronutriments dans l'intestin.

powered by webEdition CMS