Importance de l’équilibre acide-base

scroll

Nous avons tous tendance à manger trop d'aliments acidifiants. Attention, ceci ne concerne pas les aliments au goût acide, mais plutôt les aliments qui, une fois digérés et métabolisés, génèrent un excès d'acides dans le corps.

Tout acide peut cependant être neutralisé par une base. Une base (appelée également une substance alcaline ou basique) est en quelque sorte l'opposé d'un acide. Afin de fonctionner de façon optimale, notre corps tente naturellement de produire un léger excès de bases. C'est ce que l'on appelle l'équilibre acide-base. Il est donc important de consommer également des aliments alcalifiants, c.-à-d. des aliments qui fournissent un excès de bases.

Aliments acidifiants et alcalifiants

Le fromage et les œufs sont fortement acidifiants. Dans la catégorie des aliments moyennement acidifiants, on retrouve notamment le riz, les pâtes, les produits céréaliers, la viande, les charcuteries, les substituts de viande et le poisson. Le lait, le yaourt et les légumes à cosse sont quant à eux faiblement acidifiants. En revanche, parmi les aliments fortement alcalifiants, on retrouve les légumes, les fruits et les pommes de terre. C'est une des raisons pour lesquelles les fruits et légumes sont toujours largement représentés dans un régime alimentaire sain.

Parmi les aliments fortement alcalifiants, on retrouve les légumes, les fruits et les pommes de terre.

Quels sont les symptômes de l'acidification ?

La perturbation chronique de l'équilibre acide-base entraîne une acidification des tissus, qui peut se manifester de diverses manières, par exemple sous forme de mal de tête, de difficultés à se concentrer, de fatigue, de nausées ou d'insomnie. Chez certaines personnes, l'acidification chronique du corps peut être à l'origine de calculs rénaux, d'arthrite ou de perte de masse musculaire. D'autres personnes souffrent d'un risque accru de troubles rénaux, d'athérosclérose ou de diabète de type 2. Des affections tout de même assez graves.

Neutraliser l'acidité

Notre corps est capable d'éliminer l'acidité via les poumons. Le simple fait de pratiquer une activité physique en plein air permet déjà d'exhaler une bonne partie de l'acidité excessive. Les reins contribuent également à éliminer l'acidité via l'exfiltration des acides dans l'urine. Cependant, en particulier lorsque le régime alimentaire est fortement acidifiant, les poumons, les reins et autres systèmes tampon du corps ne parviennent pas à éliminer complètement l'acidité.

La bonne nouvelle est qu'il est possible de réajuster un équilibre acide-base perturbé à l'aide de suppléments nutritionnels alcalifiants à base de carbonates et de citrates associés à des minéraux comme le calcium, le potassium, le magnésium, le sodium et le zinc. Plusieurs études ont démontré que l'utilisation de ces suppléments permet d'augmenter l'endurance des sportifs, de réduire l'incidence des calculs rénaux, de diminuer les douleurs lombaires et de conserver la solidité des os.

Conclusion

Il est possible de neutraliser l'acidification des tissus induite par un régime trop riche en aliments acidifiant en consommant des poudres dites alcalifiantes qui contiennent des carbonates et citrates associés à des minéraux. Ces suppléments permettent de réajuster votre équilibre acide-base et d'améliorer votre forme de tous les jours.
Et n'oubliez pas dorénavant de favoriser votre équilibre acide-base en intégrant de nombreux fruits et légumes à votre menu et en profitant au maximum de vos activités favorites en plein air.

Kiefte-de Jong JC, Li Y, Chen M et al. Diabetologia 2017; 60(2):270-279.
Della Guardia L, Roggi C, Cena H. Int J Food Sci Nutr 2016; 67(7):754-61.
Han E, Kim G, Hong N et al. Cardiovasc Diabetol 2016; 15(1):122.
Caciano SL, Inman CL, Gockel-Blessing EE, Weiss EP. J Sports Sci Med 2015; 14(2):364-71.
Rebholz CM, Coresh J, Grams ME et al. Am J Nephrol 2015; 42(6):427-35.
https://labtestsonline.org/conditions/acidosis-and-alkalosis
https://medlineplus.gov/ency/article/001181.htm

powered by webEdition CMS